Awake

« A travers ce regard introspectif d’une belle intransigeance, Matthias Claeys ne lâche pas prise face à ses petites faiblesses, ses faux semblants et autres paroles de bonne conscience, pour mieux nous renvoyer aux nôtres. Ils nous parle de la peur de vieillir et de celle de l’insuccès, des petits actes politiques que personne ne voit mais qu’on fait quand même (de la politesse au choix vestimentaires) du punk réac qui sommeille en nous et qui en veut déjà aux plus jeunes que lui – d’être plus jeunes que lui.

Avec l’énergie de ce qui en vaut vraiment la peine, il nous offre pour finir une danse d’intensité et de révolte, dont l’élan communicatif nous emplit d’un sentiment intense et profond : la joie – de vivre.

Un moment précieux. »

Revue Bancal, La critique complète ici

Que tu croies ou non au destin, à l’écriture de ta vie, à la fatalité, qu’on croie ou non n’est pas le fond du problème. Ça ne peut pas être le fond du problème. Tu ne peux pas ignorer qu’il y a une fin et que d’autres vivront après toi, et peut-être plus heureux, que tu es l’aîné.e de tous ceux qui suivront et que tu ne seras pas là pour voir toutes les conséquences de tes actes. C’est révoltant, non ?

Si vous voulez lire le texte, il est possible de l’acheter, à 5€ (ou plus si vous voulez) en nous contactant via ce formulaire :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s