A propos de la compagnie

La compagnie mkcd est une compagnie de théâtre, résolument contemporaine, qui cherche à partir à la rencontre d’aujourd’hui, à poser des questions sans réponses et à trouver l’endroit du partage.

La compagnie s’articule autour du travail et des productions de l’auteur et metteur en scène Matthias Claeys.

Je suis auteur, de textes (pièces, romans), de mises en scène, et acteur. J’aime ce qui émeut, mélange, atteint. Je ne vise pas que le cerveau, je vise l’intelligence du corps, du ressenti : la connexion entre la théorie et le vécu, le qui fait mal et/ou qui fait rire. Le fameux endroit de partage.

Je plante des graines, ou des clous, dépend du moment, sur qui / dans qui veut bien.

J’écris des histoires pour le théâtre, des fictions. L’histoire c’est le sol sur lequel on marche. J’écris presque comme on parle, c’est important. J’écris pour que ça parle. Les gens causent, et les questions adviennent. Il n’y a ni gentils ni méchants. Il y a des personnes qui pensent faire au mieux dans les circonstances qui les animent.

On s’approche des moments de friction, des failles, de l’irrésolu par différents angles. Il ne s’agit pas d’un théâtre d’apitoiement, mais d’un théâtre politique. Mes pièces sont toujours traversées par un monde plus grand qu’elles.

Je souffle sur les braises.

Les questions brûlent. On ne les éteint pas, on n’y répond pas ; on met au jour. On n’est pas au-dessus du public, on ne l’éduque surtout pas ; on est au même endroit, juste de deux côtés différents.

L’endroit, justement, est peuplé de gens concentrés dans leur besoin d’exprimer. Je focalise sur les interprètes et leur jeu. Je veux qu’on assiste à l’arrivée de la parole. Quand elle n’est pas réflexive, quand les mots surgissent, ricochent, appellent la réponse.

La place principale est aux actrices et acteurs, dans leur singularité, leur manière d’être. On part d’eux et on cherche à concentrer la vitalité. Il n’y a pas d’endroit où se cacher, ni son épingle du jeu à tirer ; j’écris sans hiérarchisation des rôles. Je cherche à trouver le plaisir du jeu commun.

Le plaisir, c’est un point de départ de mon travail, et une destination. Le plaisir de créer, de travailler ensemble, de montrer. Pas la fierté, le plaisir. Le plaisir qui rencontre le plaisir qu’on a à aller voir un spectacle. Il faut qu’on prenne du plaisir.

Matthias Claeys

 

La compagnie mkcd a été fondée en 2009 à l’initiative de Matthias Claeys et Kévin Dez. Elle est présidée par Boris Carré.

logo prop2 fond site

 

Depuis 2009, huit spectacles ont été produits par la compagnie :

Alors je suis rentrée chez moi rénover mon sol (de Matthias Claeys et Kévin Dez, avec Nadège Guenot, Julien Montagnon et Marion Romagna, paru aux Éditions Christophe Chomant, co-réalisation : Théâtre les Artisans, 2010)

On a regardé un film que j’avais choisi (de Matthias Claeys, avec Kévin Dez, Elisa Pietrini, Marion Romagnan, Nadège Sellier, Romaric Seguin et Camille Touati, co-production : Studio Théâtre de Charenton, 2010)

Je ne crois pas que je t’ai(e) oublié (de Matthias Claeys, avec Kevin Dez, Elisa Pietrini et Marion Romagnan, co-réalisation : La Loge, 2011-2013)

On n’imagine pas combien ça peut être difficile d’ouvrir une porte (de Matthias Claeys et Kévin Dez, avec Nadège Guenot, Marion Romagnan et Nadège Sellier, co-réalisation : La Loge, Summer Of Loge #2 2011)

Le syndrome de la vache (performance de Kévin Dez, avec Matthias Claeys, Elisa Pietrini et Marion Romagnan, co-production ; Ktha cie et Confluences, 2011)

PFROPFREIS (de Matthias Claeys, avec Kevin Dez, Nadège Guenot/Marie Camlong, Romain Pichard, Françoise Roche, Marion Romagnan et Nadège Sellier, soutenu par Vaincre la Mucoviscidose, l’Association Grégory Lemarchal, AdePsy et Arcadi dans le cadre des Plateaux Solidaires, finaliste du Pris Paris Jeunes talents et lauréat de la Bourse Déclic Jeunes de la Fondation de France en 2012, 2012-2015)

Hagards (de Matthias Claeys, avec Marie Camlong, Kevin Dez, Romain Pichard, Elisa Pietrini, Marion Romagnan et Nadège Sellier, soutenu par En Cours, la Ménagerie de Verre dans le cadre du StudioLab, ARCADI dans le cadre des Plateaux Solidaires, Mains d’Oeuvres, ProArti et Paris Jeunes Talents, co-réalisation : La Loge, 2015)

Awake (seul en scène de Matthias Claeys, mis en scène par Matthias Claeys, Kévin Dez et Marion Romagnan, coréalisation : Confluences, lieu d’engagement artistique, 2015)

Thésée trou du culte (de Matthias Claeys, avec Odila Caminos, Marie-Julie Chalu, Kévin Dez, Françoise Roche et Marion Romagnan, co-réalisation : La Loge, Summer Of Loge #6, 2015

Phèdre/Salope (de Matthias Claeys, avec Odila Caminos, Marie Camlong, Marie-Julie Chalu, Matthias Claeys, Kévin Dez, Lucie Leclerc et Françoise Roche, coréalisation : La Loge, soutenu par ARCADI-IdF, la Ménagerie de Verre dans le cadre du StudioLab et la SPEDIDAM, création en 2017, reprise en 2018)

4XPÂQUES (de et avec Matthias Claeys, avec Kévin Dez, Manon Gallet et Marion Romagnan, création dans le cadre de Fin de Mois #1, à l’invitation de Julien Fisera – cie Espaces Communs et du festival 360, co-production : Le Grand Parquet – Théâtre Paris Villette, 2017)

En parallèle de ces création, la compagnie mkcd s’implique aussi dans la pédagogie, au travers d’ateliers scolaires et de stages de découverte du théâtre contemporain.

 

 

Association de loi 1901 MKCD 31 // 31 rue Guy Môquet – 75017 Paris // 06 33 87 57 54 // Licence 2-1079388

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s