# Phèdre/Salope

Le 11 mars, à 16h30 au Théâtre de Verre : SALOPE – réservations bouton photos site

 

N’allons point plus avant, demeurons, chère Oenone…

Phèdre/Salope nous voit nous pencher sur les représentations du féminin, pour essayer de comprendre ce qu’elles racontent du monde, ce qu’elles disent des femmes, des hommes et des autres, et se demander s’il n’est pas temps de  rafraîchir nos angles, de voir les choses autrement.

On part de Phèdre, on part de Racine et on se questionne sur ce que c’est qu’un répertoire, puis on vire ailleurs, on joint à cette Phèdre en condensé la nouvelle pièce de Matthias Claeys, Salope, succession de tableaux violents, drôles, qui fouillent dans nos réflexes, nos archaïsmes, nos peurs du trouble et du désordre. Parfois, on joue Salope presque sans Phèdre.

« L’idée, quand elle est venue, était vague : est-ce qu’on pouvait proposer une lecture de Phèdre d’un point de vue féministe, c’est-à-dire politique et orienté sur la question des représentations des féminins ? L’idée s’est transformée, à force de recherches, et aussi par décisions arbitraires : il ne devait pas s’agir de monter Phèdre, pas dans son intégralité en tout cas, monter Phèdre ne devait pas être une fin en soi. Il s’agirait de montrer, de mettre en spectacle un chemin de pensée, une interrogation (ou plusieurs), qui nous ont fait passer de Phèdre à la question des féminins et de leurs représentations, de l’intuition que dans cette tragédie fondatrice du répertoire Français était exposée une transgression des genres qui témoignait des conceptions de l’organisation des sexes dans une époque donnée, et qui nous semblait tellement peu interrogée que ce manque-même d’interrogation devait bien dire quelque chose de la nôtre, d’époque, qui font passer de Phèdre à Salope, la deuxième (et majeure en terme de temps) partie du spectacle, un ensemble de scènes écrites pour cette production. »

Matthias Claeys, De Phèdre à Salope

C’est donc un tiers de Phèdre, deux tiers de Salope ; c’est un accolement. Il s’agit d’une interrogation sur la représentation du féminin, sur la transgression des genres. Un parcours dans ce qu’on a perçu de l’inconscient collectif : on ouvre les portes de la maison commune, du seuil à la cuisine, de la chambre à la cour, on braque les projecteurs avec effroi et humour. Phèdre, c’est la scène primitive, la nuit sexuelle, le mythe fondateur, la tragédie ultime. Salope c’est une exploration, de l’archaïque au concret, de nos représentations, de nos postures, de nos tergiversations.

Quand Salope est jouée seule, une scène d’ouverture est ajoutée.

Pour éviter le sempiternel homme qui met en scène un projet parlant de la « féminitude », nous nous sommes résolus à proclamer ce travail comme étant féministe, et dans la méthode de travail, à faire naître le texte du plateau, pour le travailler ensuite. Que les choses naissent des actrices et des acteurs, au moment M. Et qu’après on les transforme.

Phèdre/Salope est un spectacle furieux et drôle, véhément et plein de questions, baroque et dépouillé à la fois.

De l’enquête menée pour la création du spectacle, on a fait un bouquin, « De Phèdre à Salope », cliquez sur la mouette bleue pour en savoir plus, et vous le procurer :

mouette-bleue-site

 

Pour découvrir Thésée trou du culte, forme créée pour le Summer Of Loge #6, à la Loge en juillet 2015, et pensée comme un prequel à Phèdre/Salope : Thésée trou du culte

 

GÉNÉRIQUE

Spectacle de Matthias Claeys

D’après Phèdre de Jean Racine et Salope de Matthias Claeys

Avec : Odila Caminos, Marie Camlong, Marie-Julie Chalu, Lucie Leclerc (reprise 2018) Romain Pichard (création 2017), Françoise Roche et Marion Romagnan (création 2017).

Création lumière : Vera Martins

Création sonore : Victor Bendinelli

Collaboration artistique : Anne Brosselard, Mercedes Cosano

Avec l’aide de Nadia Ahmane

Crédit photo : cie-mkcd

Projet soutenu par ARCADI – Ile de France, la Ménagerie de Verre et la SPEDIDAM

Création La Loge 2016-17

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s